Accueil / Actualités

Les chiffres de la cosmétique bio en pharmacie : une croissance remarquable

2023-12-24



Le marché de la cosmétique en pharmacie est de plus en plus dopé par les produits BIO. D’après l’étude Senseva, dans les grosses et moyennes pharmacies, la progression du bio est soulignée par l’ensemble des professionnels ces dernières années et en particulier dans le contexte de 2020 à 2022 de « Covid-19 ».

Les chiffres qui montrent que le consommateur français tend vers la cosmétique bio

Si de manière générale les Français sont de grands consommateurs de cosmétiques, cette tendance se confirme au profit des cosmétiques bio : en 2021 et encore en 2022, 1 français sur 2 a acheté des produits cosmétiques et d’hygiène bio au cours des douze derniers mois.
Cette tendance du consommateur qui se tourne vers le bio nous donne un chiffre d’affaires de 572 M€ pour les cosmétiques certifiés bio sur un marché total de la cosmétique de 9,1 milliards d’euros en France.

 

Et qu’en est-il de l’avenir de la cosmétique bio ?

Fin 2022 et début 2023 se sont avérés difficiles pour le bio. Cependant, les prévisions dans le secteur de la cosmétique bio sont très encourageantes : +4% pour cette année et +7% en 2024. Les produits bio et naturels devraient peser 1,25 Md€ en 2025. 77% des acheteurs de cosmétiques bio en achètent depuis moins de cinq ans et 31% depuis moins d’un an. 

 

Les chiffres qui montrent le bio en croissance en pharmacie 📈

 

Qui achète ses cosmétiques en pharamcie ?

Les officines constituent un réseaux de distribution fortement ancré dans l'esprit du consommateur francais. 40% des Français achètent régulièrement des cosmétiques en pharmacie et 64% d’entre eux sont acheteurs de produits cosmétiques BIO. Et 85% de ces acheteurs réguliers de produits cosmétiques en pharmacie connaissent le label Cosmébio !

 

Quels sont les cosmétiques bio les plus recherchés en pharmacie ?

La pharmacie est le premier lieu d’achat des produits solaires, des soins du visage et des produits pour bébé. Ce n’est pas étonnant, étant donné que les consommateurs trouvent, en officine, le conseil et la caution du pharmacien. Ses conseils sont considérés comme une valeur ajoutée, voire pour eux primordiale lors de l’achat d’un produit de santé. 

16% d’entre eux souhaitent d’ailleurs augmenter leurs achats de cosmétiques en pharmacie ou parapharmacie dans les 6 prochains mois.

 

Que valent les certifications des cosmétiques en pharmacie ?


Les pharmaciens rencontrés lors de cette étude confirment que les labels ont une valeur intéressante pour les acheteurs, gages de réassurance et de confiance. Bonne nouvelle pour notre association : sur le réseau des pharmacies, les professionnels citent 75% de marques labellisées Cosmébio dans leurs meilleures ventes. C’est une reconnaissance fondée sur les engagements du label, les exigences de notre manifeste et notre cahier des charges COSMOS. Tout pour donner plus de transparence au consommateur et assurer la qualité et la sécurité de chaque produit labellisé.

 

Peut-on donc trouver des cosmétiques certifiés bio dans toutes les pharmacies ?


Ça dépend ! Le réseau d’officines est tellement vaste que la sélection des cosmétiques bio varie. Certains réseaux de pharmacie, comme Pharm O'naturel, sont plus avancés sur les sujets du naturel et du bio car les soins naturels sont inscrits dans leur ADN. Pour les autres, on constate quand même cette transition graduelle vers le bio par ces derniers chiffres et la demande du consommateur.

Pour les pharmaciens interrogés lors de cette étude, 80% sont intéressés pour comprendre et connaître ce qu’il y a « derrière » les labels. Un constat certainement dû aussi à l’appréhension des consommateurs envers la cosmétique conventionnelle. Pour se distinguer, les pharmaciens vont commencer à faire le tri entre la cosmétique bio certifiée et le greenwashing en appuyant vraiment sur la certification.

 

Source : https://www.cosmebio.org/